Informations, tarifs, analyses, comparatifs, contacts, liens utiles ... on vous dit tout!

TARIF JAUNE EDF

 

Le tarif jaune est un type de tarif spécialement réglementé de l’électricité destiné aux entreprises ayant un compteur doté d’une puissance entre 42 et 240 kVA. En effet, il se situe globalement entre ceux qui est bleu, réservé aux petits professionnels et les particuliers et celui qui est vert, s’adressant aux industries. Par ailleurs, il est fixé par l’État et évoluait par arrêté ministériel, et ce sur la recommandation de la Commission de Régulation de l’Énergie. Étant donné que celui vert a été supprimé au 1er janvier 2016, ces types de clients sont aujourd’hui considérés comme « profil Tarif jaune ».

 

Qu’est-ce que c’est ?

 

En principe, le tarif jaune figure parmi les trois prix réglementés d’EDF. En principe, il concerne des sites ayant une puissance souscrite de compteur de 36 à 250 kVA. En dessous de ces puissances, les clients seront classés dans les tarifs bleus. Par contre, si la puissance dépasse cette tranche, le prix vert s’impose. A priori, les prix sont fixés par un arrêté ministériel par le ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie sur l’avis de la CRE. Ce dernier est également sur avis de l’Autorité administrative indépendante entamée le 24 mars 2000 après la loi n° 2000-108 du 10 février 2000. Cet arrêté est étroitement lié à la modernisation et au développement du service public de l’électricité. Tous les sites bénéficiant de ce concept seront exclusivement alimentés en basse tension.

 

Ses évolutions ?

 

EDF propose plus de deux options du tarif jaune, à savoir l’option tarifaire de base et l’option tarifaire EJP. Pour une utilisation longue, EDF propose un prix de 39,60 euros. Par contre, pour une utilisation moyenne, le prix sera de 36,12 euros. Ces offres d’EDF permettent à tous les concernés d’économiser sur les budgets nécessaires pour alimenter son foyer. En réalité, cette grille tarifaire a disparu en 2005 et revient en force pour 2017. La facture de ce système se compose généralement de deux parties, à savoir une prime fixe annuelle et le prix des kWh consommés.

 

Les alternatives ?

 

Pour anticiper la disparition de ce type d’offres, les particuliers ont plusieurs alternatives. La nouvelle souscription va immédiatement basculer les particuliers vers une résiliation. Concrètement, au lieu de réabonner automatiquement, le contrat sera automatiquement mis à terme par la société elle-même. D’une manière ou d’une autre, les profils de client associés à cette prestation seront indirectement résiliés, et ce, sans préavis, même si les conditions générales de vente disent le contraire. Par ailleurs, rester souscrit à un type de profil auprès de la société reste tout de même la tâche à effectuer. D’autres produits et services remplaceront cette dernière, à savoir la contribution tarifaire d’acheminement, les taxes communales et départementales, ainsi que la contribution au service public de l’électricité.

 

 

Prix de l'électricité Engie

Prix de l'électricité

alterna

Prix de l'électricité lucia

Prix de l'électricité Enercoop

Prix de l'électricité energem

© energieeolienne.net depuis 2017

MENTIONS LEGALES

 

Envoyez-nous un petit message