Informations, tarifs, analyses, comparatifs, contacts, liens utiles ... on vous dit tout!

Coûts de production de l'électricité en France

En France, de nombreux modes de production de l'électricité s'affrontent. On retrouve principalement trois grandes catégories de production de l'électricité : le nucléaire, les énergies fossiles et les énergies renouvelables. Pourquoi certains pays utilisent plus certains modes de production que d'autres ? Tout est-il lié à la rentabilité de ceux-ci ? Découvrons ensemble quel est le coût de production de l'électricité en France et quelles sont les énergies les plus compétitives.

 

Le nucléaire

 

Mode de production majoritaire en France, le nucléaire demande finalement peu d'entretien et de frais de fonctionnement. En prenant en compte les investissements récents qui ont été nécessaires après l'accident de la centrale de Fukushima et ceux de prolongations de durée de vie prescrits par l'ASN, le coût de production est d'environ 55 Euros par MWh. Un MWH est un Méga Watt Heure, il correspond à la quantité fournie en une heure par une puissance d'1 Méga Watt.

 

Le thermique

 

La production thermique comprend toutes les filières de production qui emploient des énergies fossiles telles que le charbon, le pétrole ou les gaz de schistes. Le coût de production de l'électricité par ce moyen est difficile à définir car il dépend grandement du prix de l'énergie fossile. Le charbon, le pétrole et les gaz sont des produits qui subissent une énorme fluctuation au niveau de leur prix. On peut cependant estimer leur coût de production de l'ordre de 70 à 100 Euros du MWh. C'est un prix assez élevé qui justifie que la France utilise ce moyen en priorité lors des pics de consommation pour pouvoir fournir l'électricité demandée.

 

Les énergies renouvelables

 

Longtemps boudées pour leur faible rentabilité, les énergies renouvelables sont aujourd'hui à l'honneur dans de nombreux pays. Certains pays d'Europe du Nord ont même complètement abandonné la production nucléaire et thermique au profit d'une électricité verte. On distingue trois grands modes de production d'énergie renouvelable : l'éolien, l’hydraulique et le solaire.

 

L'éolien est l'une des énergies les plus compétitives, elle permet de baisser le coût de production à environ 80 Euros le MWh pour l'éolien terrestre, mais elle le maintient à plus de 220 Euros le MWh pour l'éolien en mer. Le développement de cette technique permettra certainement une meilleure compétitivité dans les années à venir.

 

L'hydraulique est le mode de production qui demande le plus gros investissement de départ, car il implique la construction d'un barrage. Cependant, c'est un bâtiment qui demande peu de frais d'entretien et qui utilise également un mode de production renouvelable. C'est pour cela que le coût de production de l'énergie hydraulique est si faible : de l'ordre de 25 Euros par MWh. C'est le mode de production le plus compétitif, mais il demande un investissement très important au départ.

 

Le solaire ou photovoltaïque est l'un des moyens de production les moins rentables. Il est de l'ordre de 250 à 300 Euros du MWh et implique un investissement de base très important. De plus, si l'ensoleillement est très faible, c'est un moyen qui ne permet de produire que très peu d'énergie.

 

Comparatif

 

On retrouve donc en tête l'hydraulique qui reste le moyen de production d'énergie renouvelable le plus compétitif, mais c'est aussi celui qui implique le plus gros investissement de départ. Le nucléaire arrive second et reste lui aussi très compétitif. Il est suivi par le thermique et l'éolien qui sont aux limites de la compétitivité. Enfin la production photovoltaïque est la moins rentable. Découvrez le palmarès des coûts de production de chaque énergies: https://www.edf.fr/edf/accueil-magazine/de-20-a-370-eu-decouvrez-le-palmares-de-couts-de-chaque-energie

 

 

© energieeolienne.net depuis 2017

 

Envoyez-nous un petit message